Comment gérer un entretien?

Comment gérer un entretien?

Comment gérer un entretien?

Après une longue attente, des mois de recherche active, des envois, des cv à la pelle, ça y est le téléphone s’est enfin décidé à sonner, date et heure fixées. Nous avons tous vécu ça, après le rendez-vous fixé, le téléphone coupé, on a tous sauté de joie, hurlant, chahutant, mais la réalité nous rattrape! Et maintenant, comment faire? Voici comment gérer un entretien d’embauche.

Un Entretien, ça se prépare !

on ne peut pas arriver à un entretien comme une fleur, la tête vide, les mains dans les poches, sifflotant en disant, « je me la joue spontané », c’est le meilleur moyen d’être pris au dépourvu. Avant d’aller à un entretien, il faut faire une check list des choses à faire avant. Cette liste doit contenir, une recherche préalable sur l’entreprise: secteur d’activité, effectif, difficultés, défi, challenge, recherchez des informations sur Linkedin ou FB du Nom du DRH, du responsable du recrutement. Bien lire l’annonce du poste, généralement, l’annonce est la version abrégée de la fiche de poste, soit une description de ce qu’on attend de vous. Aussi, voir le poste et faire de recherche sur les principaux défis du poste, de la valeur ajoutée et des résultats attendus du poste.

Réussir à ” gérer ” le recruteur

Il faut se rappeler que le recruteur est une personne, le recrutement est une science imprécise où se joue une grande part de subjectivité, de ressentie et malgré les tests projectifs, techniques, etc. une totale objectivité est utopique, alors autant s’y faire, mais s’y faire non en tant que victime, mais en tant qu’acteur. Il faut savoir qu’un entretien n’est pas un conflit qui s’engage, le but est de déterminer si une collaboration peut s’amorcer entre vous et la société. Beaucoup trop de gens partent perdants à un entretien et mettent le recruteur sur un pied d’estal. D’autre au contraire, adopte l’attitude inverse, et joue défensive ou agressive envers le recruteur. Mais si vous voulez l’avoir « à la bonne » et vous assurez des meilleures chances d’accéder à la prochaine étape, il y a des mots que tout recruteur aime entendre.
Principale réalisation, quand le recruteur vous a demandé une expérience, qu’est-ce que vous avez fait dans telle ou telle entreprise, c’est une question incomplète, ce qui veut entendre surtout, ce sont vos principales réalisations soit qu’est-ce qui vous rend le plus fier, ce que vous avez fait, quelle était les difficultés rencontrées, mais rebondir immédiatement sur les moyens que vous avez déployé pour corriger la situation.
Il est très rare de nos jours, qu’une personne fasse carrière dans une seule et même boîte, il est possible que vous ayez été renvoyé d’une entreprise. Mais pour autant cela ne doit pas vous marquez à vie et faire de vous une « persona non grata », quand vous faite fasse à ce genre de situation, vous indiquez que vous avez quitté l’entreprise à cause d’une incompatibilité managériale, et surtout dite ce que vous avez appris, et comment cela vous a aidé à mieux vous connaître et mieux définir ce que vous recherchez.